LE RETOUR 2 SUITE....COMPOSTELLE... ROQUES SUR GARONNE

Publié le par Michel LEONARD

SÉQUENCE 2 : LA VOIE PIEMONTAISE

Jour 34 : Rieumes / La Maison 

29km / 1091km  A/R : 2797km
GAME OVER
L'aventure est terminée ! 
Après 89 jours de marche et quelques km, me voilà de retour chez moi. 
Merci à toutes et tous d'avoir pris le temps de me lire. Cela m'a d'autant plus motivé pour aller au bout de mon périple. 
Pour celles et ceux qui voudraient commenter, voici mon adresse mail :
michelnd35@gmail.com 
ULTREIA, ULTREIA e SUSSEIA 

Dimanche 7 novembre 2021 

Jour 33 : Cassagnabère-Tournas / Rieumes 

40km / 1062km
Aujourd'hui fut une rude journée par la  longueur de l'étape. Mais il était nécessaire de le faire car aucune possibilité d'hébergement entre les deux. Ajouté à cela, depuis Saint Gaudens jusqu'à Rieumes, aucun bar, aucun point de ravitaillement possible! On est vraiment au cœur de la désertification rurale. Excepté cela, bien que froide, ce fut une belle journée ensoleillée. Je n'aurai quasiment pas eu de pluie de tout mon parcours ! Extraordinaire ! 
J'ai pu trouver un hébergement à l'auberge Les Palmiers. Tous les gîtes aux alentours étant complets, idem pour les chambres d'hôtes. 
Quels sentiments éprouvent-on au terme d'une si longue aventure ? 
A la fois un sentiment de plénitude d'être allé au bout de son projet, de ne pas avoir été tenté de renoncer en cours de route, car c'était quand même un sacré défi. Mais en même temps une nostalgie de quitter cet espace de liberté qu'est le chemin. C'est un formidable lieu de rencontres et d'échanges. C'est quelque part l'Erasmus de la randonnée. La solitude que l'on éprouve n'est pas pesante car elle est choisie. Ce chemin permet de se recentrer sur soi en se limitant à l'essentiel. Le bonheur passe peut être par là. 
Mais au final, au bout de 3 mois intenses physiquement, on est quand même content que cela se termine pour souffler un peu, retrouver les siens et reprendre une vie sociale normale. 

"Je suis le capitaine de mon âme. Je suis le maître de mon destin". 

Les Pyrénées ont revêtu leur manteau blanc... Et elles s'éloignent

Les Pyrénées ont revêtu leur manteau blanc... Et elles s'éloignent

Couleurs d'automne.. Il est temps de rentrer

Couleurs d'automne.. Il est temps de rentrer

Samedi 6 novembre 2021 

Jour 32 : Saint Gaudens / Cassagnabère-Tournas

24km / 1022km
J'ai quitté la Voie du Piémont pour rattraper le GR 86 qui mène vers Toulouse. Une journée qui n' a pas été très longue en distance mais avec beaucoup de petit dénivelé cumulé. Le Comminges est loin d'être plat ! 
Je soir, je dors en gîte rural chez un particulier. Il me faut reprendre des forces pour demain car j'ai une dernière grosse étape à faire. 

Le Comminges, ce n'est pas plat !
Le Comminges, ce n'est pas plat !

Le Comminges, ce n'est pas plat !

Cassagnabère-Tournas

Cassagnabère-Tournas

Mon home, sweet home

Mon home, sweet home

Vendredi 5 novembre 2021 

Jour 31 : Montsérié / Saint Gaudens 

26km / 998km
J'ai enfin quitté les côteaux du Piémont Pyrénéen pour la plaine de Garonne. Après quelques km avec encore des bosses et des creux, je me suis retrouvé à Montréjeau dans la plaine...Et en Haute-Garonne, dans mon département ! J'y suis presque ! 
Après un bon déjeuner, la suite de l'étape vers Saint Gaudens n'a été qu'une formalité. 
Je loge à l'hôtel Pédussaut car Saint Gaudens, bien que situé sur la via Garonna et la voie d'Arles, ne possède aucune infrastructure pour l'accueil pélerin. Dommage ! 

Le Cagire en fond d'image à gauche, surnommé le petit Cervin du Comminges (1912m quand même !)

Le Cagire en fond d'image à gauche, surnommé le petit Cervin du Comminges (1912m quand même !)

Montréjeau

Montréjeau

Saint Gaudens, qui se nomme elle-même porte des Pyrénées
Saint Gaudens, qui se nomme elle-même porte des Pyrénées

Saint Gaudens, qui se nomme elle-même porte des Pyrénées

Jeudi 4 novembre 2021 

Jour 30 : Bagnères de Bigorre / Montsérié 

36km / 972km
Ouf,ce fut une journée sportive ! Le Piémont en Hautes-Pyrénées est encore plus vallonné que celui du Béarn. Outre la distance, le dénivelé cumulé a été conséquent. Mais bon, c'est une étape qui m'a permis d'avancer et surtout de trouver un gîte pour la nuit. En effet, on avance dans la saison et les opportunités de couchage se raréfient. Il faut donc s'adapter à l'offre ! 
Montsérié est un tout petit village sur la Voie Piémontaise. Son maire, très impliqué dans l'accueil pélerin, fait fonctionner 2 gîtes sur sa commune. Belle initiative ! 

L'Adour à Bagnères, que l'on retrouve à Dax

L'Adour à Bagnères, que l'on retrouve à Dax

La neige est là

La neige est là

Vers Tarbes depuis le col des Palomières

Vers Tarbes depuis le col des Palomières

C'est vraiment pas plat

C'est vraiment pas plat

Le château de Gaston Phoebus (ou Fébus) en fond d'image.Illustre chevalier du 14ème siècle, Gaston III de Foix-Béarn dit Gaston "Fébus", (référence au soleil) est un personnage hors du commun qui a marqué durablement l'Histoire du Béarn par ses actions militaires et politiques et ses réalisations littéraires (Livre de chasse).

Le château de Gaston Phoebus (ou Fébus) en fond d'image.Illustre chevalier du 14ème siècle, Gaston III de Foix-Béarn dit Gaston "Fébus", (référence au soleil) est un personnage hors du commun qui a marqué durablement l'Histoire du Béarn par ses actions militaires et politiques et ses réalisations littéraires (Livre de chasse).

Mercredi 3 novembre 2021 

Jour 29 : Lourdes / Bagnères de Bigorre 

25km / 936km
Etape de liaison qui m'a permis de me remettre en jambes. Le trajet initial prévoyait plus de 30km et surtout 1500m de dénivelé. J'ai préféré opter pour une option plus sage et suivre mon propre chemin en contournant le massif. A chaque pélerin son chemin, c'est bien connu ! Ce qui ne m'a nullement empêché d'admirer les sommets du Pic du Midi de Bigorre (avec son observatoire astronomique), le pic de Ger et le Vignemale en fond de tableau.
Le beau temps était de la partie, tant mieux !
Je loge à l'accueil Notre Dame de Bagnères qui propose un hébergement de qualité pour les pélerins. 

Le Vignemale (3299m, plus haut sommet des Pyrénées françaises) et son glacier au fond

Le Vignemale (3299m, plus haut sommet des Pyrénées françaises) et son glacier au fond

Le Pic du Midi de Bigorre ( 2884m à gauche) et le pic de Ger à droite

Le Pic du Midi de Bigorre ( 2884m à gauche) et le pic de Ger à droite

Bagnères de Bigorre
Bagnères de Bigorre

Bagnères de Bigorre

Mardi 2 novembre 2021 

Jour 28 : Arudy / Lourdes 

39km / 911km
Après avoir relié Le Mont Saint Michel à Compostelle, j'ai relié Compostelle à Lourdes ! Et tout intégralement à pied ! 
J'ai quitté le Béarn pour entrer en Bigorre. J'ai donc quitté la Nouvelle Aquitaine pour la Nouvelle Occitanie. La boucle est bouclée, je n'ai plus qu'à rentrer à la maison !
La journée fut un peu rude, autant par la longueur de l'étape que par la succession de petits dénivelés. Le Béarn est loin d'être plat dans ce secteur ! Le temps s'annonçait mauvais au départ mais s'est finalement bien amélioré au cours de la journée.
Bien que fermé, l'accueil pélerin de Lourdes, La Ruche, m'a ouvert sa porte pour y passer la nuit.

Temps chagrin, temps de Toussaint, temps de pélerin

Temps chagrin, temps de Toussaint, temps de pélerin

Heureusement, ça c'est amélioré après

Heureusement, ça c'est amélioré après

Betharram

Betharram

Le Gave de Pau et sa vallée
Le Gave de Pau et sa vallée

Le Gave de Pau et sa vallée

Lourdes
Lourdes
Lourdes

Lourdes

Et ses marchands du Temple

Et ses marchands du Temple

Lundi 1 novembre 2021 

Jour 27 : Oloron Sainte Marie / Arudy 

22km / 872km
Journée de... Presque repos. J'ai fait une petite étape pour reposer un peu les jambes. Celle-ci s'est déroulée tranquillement sur des sentiers en suivant tout d'abord le Gave d'Ossau puis en grande partie en forêt avec peu de dénivelé. Donc, une journée qui a été bien agréable avec juste une petite pluie quelques km avant le terme. Malgré le dimanche, j'ai réussi à faire quelques courses à Ogeu-les-Bains et faire une pause pique-nique dans le seul bar du village.
Arudy est une petite localité du Béarn où se trouve un gîte pour pélerins, certes sommaire mais suffisant pour y passer une bonne nuit. C'est Mr le curé qui le gère.

En quittant Oloron ce matin
En quittant Oloron ce matin

En quittant Oloron ce matin

Le Gave d'Ossau du pont du diable

Le Gave d'Ossau du pont du diable

Et toujours les Pyrénées en fond de tableau

Et toujours les Pyrénées en fond de tableau

Arudy : son église, mon gîte.
Arudy : son église, mon gîte.

Arudy : son église, mon gîte.

Dimanche 31 octobre 2021 

Jour 26 : Mauléon Licharre / Oloron Sainte Marie 

30km / 850km
Fini la Soule, partie du Pays Basque ( avec la Navarre et le Labour). Je suis entré en Béarn. Ce fut une journée tranquille, sans dénivelé marqué. Le Béarn est davantage une terre céréalière, essentiellement maïs grain, avec un relief plus plat, du moins dans ce secteur.
Les gîtes communaux d'Oloron étant toujours fermés pour cause de covid, j'ai dû me rabattre vers un hôtel (hôtel de France). Cela pose d'ailleurs un problème pour les pélerins disposant de peu de moyens financiers. En dernier recours, le prêtre accepte d'héberger dans la sacristie. Mais on dort par terre. Au moins, on est à l'abri ! 

L'hôpital Saint Blaise : très belle église romane du XIIème siècle.

L'hôpital Saint Blaise : très belle église romane du XIIème siècle.

La cathédrale d'Oloron Sainte Marie.Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité en tant que composante du bien culturel "Chemins de Saint-Jacques en France", l'ancienne cathédrale Sainte-Marie témoigne du passé épiscopal de la cité.
La cathédrale d'Oloron Sainte Marie.Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité en tant que composante du bien culturel "Chemins de Saint-Jacques en France", l'ancienne cathédrale Sainte-Marie témoigne du passé épiscopal de la cité.

La cathédrale d'Oloron Sainte Marie.Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité en tant que composante du bien culturel "Chemins de Saint-Jacques en France", l'ancienne cathédrale Sainte-Marie témoigne du passé épiscopal de la cité.

Samedi 30 octobre 2021 

Jour 25 : Saint Jean Pied de Port / Mauléon Licharre

37km / 820km
Aujourd'hui fut une étape un peu sportive avec 2 petits cols à passer.
Le vent était bien présent ce matin, suivi d'une petite bruine dans l'après midi. La traversée du pays basque ressemble à celle de la Galice. Habitat dispersé, petit matériel agricole, beaucoup de bouses de vache sur les routes ! Il semble que les fermes soient de taille moyenne.
Le gîte communal où je me trouve ce soir est superbe. 2 charmantes hospitalières sont venues m'accueillir. Et j'ai le gîte pour moi seul !

Pour terminer, autant Saint Jean Pied de Port est une ville touristique ayant mis en valeur son patrimoine, autant Mauléon semble être endormie. C'est une ville quelque peu tristounette. 

Vers Saint Jean Pied de Port

Vers Saint Jean Pied de Port

Vers Mauléon

Vers Mauléon

Beaux paysages
Beaux paysages
Beaux paysages

Beaux paysages

Mauléon
Mauléon
Mauléon

Mauléon

Vendredi 29 octobre 2021 

Jour 24 : Roncevaux / Saint Jean Pied de Port 

24km / 783km
Douce France. Cher pays de mon enfance.....
Et bien voilà, me voilà revenu au pays. Le Camino Frances est bouclé !
La matinée a débuté par une longue  ascension dans une forêt de hêtres. J'ai bien évidemment opté pour la route Napoléon qui passe par le col et non la route goudronnée en fond de vallée. Il était temps car cette route Napoléon ferme le 31 par mesure de sécurité. Elle a été suivie par une longue descente vers Saint Jean Pied de Port. Le vent était de la partie et ne facilitait pas la marche de ceux qui montaient, car il y en a qui partent encore sur le chemin ! 
Je dors ce soir à l'auberge privée Le chemin vers l'étoile. Jean François, le propriétaire, est un personnage attachant car il connaît le camino comme sa poche.

Le col de Roncevaux

Le col de Roncevaux

La France !
La France !

La France !

Saint Jean Pied de Port
Saint Jean Pied de Port

Saint Jean Pied de Port

Jeudi 28 octobre 2021 

Jour 23 : Zubiri / Roncevaux 

21km / 759km
Ça y est, J'y suis ! Dernière nuit dans le dernier village espagnol avant de refranchir la frontière française. Ce fut de nouveau une étape tranquille et agréable sur sentier de forêt.
J'ai croisé la route de Bérengère, une jeune femme partie du Puy en Velais. Au cours de la conversation, elle m'a dit qu'elle ne savait plus très bien si elle devait continuer ou s'arrêter. Elle était à priori en plein questionnement. J'ai essayé de l'encourager à poursuivre en lui disant qu'il valait mieux avoir des remords d'être allé trop loin que des regrets de ne pas avoir insisté ! À voir ! 
J'ai également rattrapé Jean François, un pélerin dans le même sens que moi ! C'est rare ! Il est parti il y a 4 mois d'Irun en faisant la même route que la mienne, mais à plus petite vitesse ! 

Au petit matin

Au petit matin

Stèle Commémorative d'un pélerin japonais de 64 ans décédé en août 2002 à cet endroit

Stèle Commémorative d'un pélerin japonais de 64 ans décédé en août 2002 à cet endroit

Chemin tranquille
Chemin tranquille

Chemin tranquille

Hommage à Notre Dame de Roncevaux

Hommage à Notre Dame de Roncevaux

La croix blanche. Elle se situe à quelques km de Roncevaux à l'endroit où a été éradiqué un lieu de sorcellerie. Plusieurs personnes de l'époque avaient alors fini sur le bûcher.

La croix blanche. Elle se situe à quelques km de Roncevaux à l'endroit où a été éradiqué un lieu de sorcellerie. Plusieurs personnes de l'époque avaient alors fini sur le bûcher.

La croix des pélerins à la sortie de Roncevaux

La croix des pélerins à la sortie de Roncevaux

Jean François

Jean François

Roncevaux (Roncesvalles en espagnol) est une toute petite localité tournée exclusivement vers les pélerins. Je dors dans l'unique albergue, très grand et bien équipé. Pour les espagnols, le Camino Frances débute ici. En ce qui me concerne, il se terminera demain, de l'autre côté du col.

Roncevaux et son monument dédié à Roland
Roncevaux et son monument dédié à Roland
Roncevaux et son monument dédié à Roland
Roncevaux et son monument dédié à Roland

Roncevaux et son monument dédié à Roland

L'étoile du chemin

L'étoile du chemin

L'albergue des pélerins

L'albergue des pélerins

Mercredi 27 octobre 2021 

Jour 22 : Pamplona / Zubiri 


22km / 738km

J'ai ouvert un nouvel article car j'ai malheureusement perdu le précédent ! J'espère que le service client du blog va réussir à me le restaurer. 

Sinon, petite étape qui s'est déroulée en remontant progressivement une vallée. Le chemin ombragé suit la plupart du temps un cours d'eau. Très agréable. Cela change du tout au tout par rapport aux étapes précédentes.
Le petit village de Zubiri où je dors ce soir semble très tranquille. Je suis à l'albergue Zaldiko, c'est le seul où il restait des places disponibles ! Les français profitent des vacances pour faire un bout du chemin ! 

Chemin agréable
Chemin agréable

Chemin agréable

Akerreta où a été en partie tourné le film "the way" sur le chemin de Saint Jacques

Akerreta où a été en partie tourné le film "the way" sur le chemin de Saint Jacques

Zubiri

Zubiri

Mardi 26 octobre 2021 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article